Le Nouveau-Brunswick: Première Province Canadienne à Adopter l’Hydroxychloroquine pour Traiter le COVID-19 !

Le Nouveau-Brunswick est la première province canadienne à adopter l’approche thérapeutique du CHU de Marseille et du professeur Didier Raoult pour le traitement du COVID-19.

Le Dr Gabriel Girouard, microbiologiste et infectiologue à l’Hôpital universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton, a été interviewé par la journaliste Sophie Durocher.

L’entrevue couvre tous les éléments clés de l’approche adoptée, qui met l’accent sur le traitement précoce de la maladie, tel que recommandé par le professeur Didier Raoult et son équipe à Marseille.

Une caractéristique intéressante de l’approche du Nouveau-Brunswick est que les patients seront suivis par télé-médecine. Ainsi, seuls les patients qui en auront besoin seront hospitalisés.

Le Dr Girouard explique comment plusieurs comités, notamment éthiques et médicaux, ont pris cette décision.

Il a expliqué qu’un registre des patients a été créé et que la recherche s’appuiera sur ce registre pour évaluer l’efficacité du traitement.

Il a également expliqué qu’aucun patient ne se verrait administrer de placebos.

Il a expliqué que les études médicales peuvent être menées de différentes manières. 

Oui, on peut faire des études randomisées, a-t-il déclaré, mais il considère que les études basées sur des cohortes rétrospectives ont une bonne valeur.

Si nous préférons attendre des études contrôlées randomisées, il est fort possible que la tempête soit derrière nous et qu’il soit trop tard…  Pour nous, ce que nous avons décidé semble être la bonne chose à faire, si nous utilisons notre jugement de médecin, de clinicien, a-t-il ajouté.

Il est pleinement conscient que de nombreuses juridictions, associations, groupes, universités font des études randomisées.

La recherche qui sera réalisée au Nouveau-Brunswick prendra une forme différente. C’est un registre de patients. Tous les patients seront traités et seront suivis. 

C’est une étude sur les effets de l’hydroxychloroquine sans groupe placebo.

L’entrevue audio menée par la journaliste Sophie Durocher et l’article de Véronique Racine sont accessibles ici:

https://www.journaldemontreal.com/2020/04/02/covid-19-le-nouveau-brunswick-va-de-lavant-avec-lhydroxychloroquine

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi le Nouveau-Brunswick était la première province à adopter le traitement, le Dr Girouard a répondu qu’il n’avait pas nécessairement une bonne explication, mais il a suggéré que le fait que le Nouveau-Brunswick soit une petite province a aidé.

Pour certain, nous surveillerons cela et fournirons plus de détails lorsqu’ils seront disponibles.

En première analyse, il semble bien que l’approche adoptée au Nouveau-Brunswick est exactement ce qu’il convient de faire.

Voyons comment les autres provinces ainsi que le gouvernement fédéral canadien réagiront à l’annonce du Nouveau-Brunswick!

(Visited 512 times, 410 visits today)