« Je pense que nous devrions traiter les américains tôt avec ceci, si leurs médecins pensent que cela a du sens. » — Dr Mehmet Cengiz Öz

Interrogé sur la chaîne de télévision Fox News par Sean Hannity le 6 avril, le Dr Oz a partagé de nouvelles informations qui lui ont été fournies directement par le professeur Didier Raoult de Marseille, en France, au sujet d’une étude portant sur 1000 patients traités par hydroxychloroquine et azithromycine.

Voici les chiffres.

1000 personnes traitées.

20 patients ont dû être transférés aux soins intensifs.

7 personnes sont mortes sur 1000.

Les effets secondaires étaient insignifiants: une éruption cutanée.

Le Dr OZ a conclu le segment en déclarant:

«Je pense que nous devrions traiter les Américains tôt avec ceci, si leurs médecins pensent que cela a du sens. »

Voir la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=E-HPEXDjKqA

La position du Dr Oz est très intéressante, car il rompt avec ceux, comme le Dr Anthony Fauci, le conseiller en santé de la Maison Blanche, qui soulignent assez systématiquement que, malgré la pandémie qui fait rage, de nouvelles études, randomisées, sont nécessaires avant de recommander des thérapies à base d’hydroxychloroquine.

Personnalité médiatique populaire, le Dr Mehmet Cengiz Öz, MD, FACS, est le directeur du Centre de Médecine Intégrative du Centre Médical Irving de l’Université Columbia à New York.

Comment les chiffres du CHU de Marseille se comparent-ils aux autres? Prenons l’exemple d’Angers / Pays de Loire, où le protocole de Marseille n’est pas appliqué, et pour lequel les chiffres suivants ont été publiés le 4 avril.

>>  Le traitement précoce à domicile du COVID-19 expliqué

1283 cas confirmés

118 décès dans les hôpitaux

Source: https://twitter.com/ars_pdl/status/1246486346627190785

Sur la base de ces données brutes, il s’agit d’une mortalité de 0,7% à Marseille contre 9,2% à Angers / Pays de Loire.

La mortalité est plus de 10 fois inférieure à Marseille.

(Visited 313 times, 43 visits today)