Un médecin californien traite 1 700 patients atteints du COVID-19, ceci sans un seul décès

Vous aurez certainement entendu parlé des professeurs Raoult et Perronne, et aussi probablement du Dr Zelenko, mais il y a d’autres médecins, moins connus, qui ont traités leurs patients tôt et avec succès.

(see article in English)

L’un d’entre-eux est le médecin Brian Tyson de la ville d’El Centro, dans le Sud de la Californie. Il s’agit d’un docteur spécialisé en médecine familiale, qui a traité de manière précoce et ambulatoire, dès le début de l’épidémie, et qui a eu depuis environ 1 700 patients. 

Le résultat de ce traitement précoce, sur ces patients, qu’il soient jeunes ou moins jeunes, est assez stupéfiant: zéro décès et juste une brève hospitalisation, sur un total de 1 700 patients testés positifs pour le COVID-19.

Il s’agit probablement du meilleur résultat thérapeutique obtenu pour le COVID-19, sur un nombre substantiel de patients, ceci au niveau mondial.

L’entrevue avec le Dr Brian Tyson couvre notamment les aspects suivants:

  • le début de l’épidémie et le manque de préparation en Californie
  • l’initiative du Dr Tyson de prendre un prêt commercial pour développer les capacités de test PCR de sa clinique
  • le développement d’un protocole thérapeutique, comprenant hydroxychloroquine, azithromycine et zinc, très tôt dans l’épidémie, après consultations avec notamment le Dr Zelenko et le Professeur Fareed.
  • le développement d’un protocole de diagnostic du COVID-19, avec rôle prépondérant de l’imagerie médicale
  • l’accent mis sur le traitement ambulatoire: de nombreux patients ne désiraient tout simplement pas aller à l’hôpital, où il était perçu que le risque de décès était élevé
  • l’utilisation d’un grand stationnement pour effectuer les tests et aussi en grande partie les diagnostics, ce qui a évité le recours aux salles d’attente, lieu privilégié de contagion
  • les mesures réglementaires et la mauvaise presse données à l’hydroxychloroquine, qui ont mené d’autres médecins à abandonner ce traitement
  • le caractère non-approprié des essais randomisés dans le cas du COVID-19, car il n’y avait pas de traitement alternatif, le le traitement utilisé par le Dr Tyson et son équipe fonctionnait visiblement
  • le manque de soutien, financier ou autre, des autorités de l’État de Californie 
  • le caractère inapproprié de la recommandation des autorités, demandant aux personnes infectées de rester à la maison pour 14 jours, plutôt que de se faire soigner tôt
  • la fabrication artisanale, par la mère du médecin (!), de masques, étant donné les pénuries de masques N95
  • le protocole thérapeutique fourni aux patients présentant une forme déjà plus avancée de la maladie
  • le programme de surveillance et de traitement des personnes âgées, y compris dans les résidences de soins
  • l’importance d’avoir une approche très prudente avec la vaccination, étant donné les risques dans le cadre d’une vaccination à grande échelle
  • l’importance de dépolitiser la réponse thérapeutique au COVID-19: si le médicament fonctionne, il faut l’utiliser!
>>  Le traitement précoce à domicile du COVID-19 expliqué

L’entrevue est en langue anglaise. Pour visualiser les sous-titres traduits, il faut a) activer les sous-titre, et b) presser le bouton des settings, sélectionner la traduction automatique et enfin choisir le français ou autre langue de votre choix.

(Visited 2 193 times, 2 193 visits today)